poème nocturne

Le soir, moment de relâchement, De rêverie, d'éclipse sur le temps. Une multitude d'envies sans but. Un coin de la tête toujours en rut.

La nuit, les nuages sont plus visibles. L'électricité, notre drogue, Nous offre sa panoplie de shots. La beauté digitale est transmissible.

Seul allongé sans rien faire, On se sent entouré de toutes parts, Sollicité par des idées éphémères.

Plaisir simple de se sentir vivant, De saisir dans le moment cette chance rare, Ne rien devoir et profiter du présent.

#poésie #nocturne


©2022 François-Xavier Guillois droits textes réservés. Droit des illustrations réservé par leur auteurice respective.

Une révision peut en cacher une autre. Expression | Réflexions | IM | Jeux